•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

C'est jamais pareil, ICI Première.
C'est jamais pareil, ICI Première.
Rattrapage du lundi 1 mars 2021

Vaccination à domicile demandée pour les aînés

Le PQ suggère la vaccination à domicile pour les aînés

Publié le 1 mars 2021
Une femme vaccine une aînée.
Une dose de vaccin augmente grandement la protection des personnes qui ont contracté la COVID-19, selon deux nouvelles études. PHOTO : Radio-Canada / Mélanie Picard

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, défend la proposition du Parti québécois (PQ) qui réclame que la vaccination contre la COVID-19 soit disponible à domicile pour les aînés et les personnes vulnérables.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, le député a expliqué que sa formation politique accumulait de nombreux commentaires allant dans le même sens.

On a beaucoup de témoignages de personnes âgées et à mobilité réduite qui sont à la maison et qui trouvent compliqué le déplacement pour obtenir la vaccination, indique-t-il.

Actuellement, chaque citoyen de plus de 85 ans qui ne réside pas dans une résidence pour aînés ou un établissement de santé doit se rendre dans l’un des grands centres de vaccination identifiés par le gouvernement.

Sylvain Gaudreault y voit un message carrément contradictoire.

« On leur dit de sortir de la maison pour recevoir le vaccin, alors qu’en même temps on leur dit que c’est bon de rester à la maison le plus longtemps possible. Il y a une contradiction. »

—  Sylvain Gaudreault, député du PQ dans Jonquière
L'homme fait face à un micro lors d'une conférence de presse

Le député de Jonquière Sylvain Gaudreault

Radio-Canada

Il croit que des organismes comme Jonquière-Médic pourraient très bien prendre le relais et s’occuper de la vaccination à domicile avec le soutien de personnel désigné. Je suis sûr qu’il y aurait moyen d’organiser quelque chose, mentionne-t-il.

Il donne l’exemple de la Suisse, où la vaccination s’est déroulée de cette façon. De l’équipement spécialisé permettant la réfrigération a permis de transporter le vaccin d’un domicile à l’autre tout en respectant les consignes des fabricants.

De son côté, le Réseau Fédération de l'âge d'or du Québec demande à ce qu’un moyen de transport soit fourni à ceux qui l’exigent de façon à faciliter les déplacements.