•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Mise au point sur la zone «rouge»

C'est jamais pareil, ICI Première.
Rattrapage du lundi 2 novembre 2020

Mise au point sur la zone «rouge»

Zone rouge : les comportements individuels font une différence

Une affiche sur laquelle il est écrit : « Deux mètres, n'oubliez pas de pratiquer la distanciation. »
Une affiche qui rappelle les consignes sanitairesPHOTO : Radio-Canada / David Richard
C'est jamais pareil, ICI Première.
C'est jamais pareilPublié le 2 novembre 2020

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est entré dans le palier d'alerte maximale lundi matin, et ce sont les comportements individuels qui feront la différence dans cette zone rouge, selon le Dr Donald Aubin.

En entrevue à l’émission C’est jamais pareil, le directeur régional de la santé publique, Dr Donald Aubin ne cache pas que la région devra faire de nombreux efforts durant les prochaines semaines.

On est en rouge pour quelques semaines. On veut stabiliser la courbe car là en ce moment, on est la région qui monte le plus vite au Québec, précise-t-il.

Donald Aubin dans son bureau.

Le directeur de la santé publique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Donald Aubin.

Radio-Canada / Lynda Paradis

Actuellement, le Saguenay-Lac-Saint-Jean compte une cinquantaine d’éclosions sur son territoire. La transmission communautaire a toutefois atteint des sommets la semaine dernière.

Les enquêtes épidémiologiques révèlent que les personnes qui reçoivent un diagnostic positif au virus ont beaucoup de contacts.

« On peut voir 8 à 10 contacts, ça faut qu’on le réduise. »

— Une citation de  Dr Donald Aubin, directeur régional de la santé publique

Le Dr Donald Aubin espère que la région sera en orange d’ici la fin de l’année 2020, mais pour y parvenir il faudra que le nombre de cas baisse suffisamment longtemps ainsi que le nombre d’hospitalisations.

La courbe des régions voisines doit également être en baisse.