•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'attachement du journaliste Pascal Robidas pour ses deux mères

Mère et fils pose ensemble, tout sourire.
Pascal Robida retourve sa mère chinoisePHOTO : Radio-Canada
Le titre de l'émission "Carte blanche à..." et les noms de 5 personnes à l'animation : Catherine Pépin, Myriam Fehmiu, Patricia Bitu Tshikudi, Marc-André Carignan et Roseline Filion.
Carte blanche à...Publié le 11 janvier 2022

Pascal Robidas, journaliste à Radio-Canada, a fait la rencontre la plus improbable de sa vie en 2016. Adopté en 1981 à l'âge de 14 mois par une famille québécoise, il a connu et rencontré sa mère biologique 35 ans plus tard, à Macao, en Chine, où il est né. Pascal Robidas raconte avec beaucoup d'émotion sa rencontre avec celle qu'il considère désormais comme une « mère spirituelle » qui veille sur lui. Il n'a pas pour autant rompu le lien avec sa mère adoptive, qu'il aime autant que sa mère biologique.

« Imagine le sacrifice qu’elle a fait en [me] permettant d’aller au bout du monde pour [me] donner une deuxième chance parce qu’elle ne pouvait pas [me] la donner, cette chance-là », dit le journaliste à propos de sa mère biologique.

Pascal Robidas raconte avec des détails très touchants son voyage dans son pays natal, dont on a pu témoigner à l'émission Deuxième chance : « C'est arrivé dans ma vie comme une bénédiction ».

Il explique qu’il vit son identité chinoise notamment en entretenant des amitiés avec des personnes asiatiques partout dans le monde.