•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Atteinte de surdité, une finissante de l’UQAT décroche une bourse nationale

Ça vaut le retour, ICI Première
Rattrapage du mardi 24 janvier 2023

Atteinte de surdité, une finissante de l’UQAT décroche une bourse nationale

Une bourse nationale pour une finissante en psychoéducation de l’UQAT

Élise St-Laurent debout derrière un micro, dans un studio de Radio-Canada.
Élise St-Laurent lors de son passage dans le studio de Radio-Canada, à Rouyn-Noranda.PHOTO : Radio-Canada / Jessica Lesage
Ça vaut le retour, ICI Première
Ça vaut le retourPublié le 25 janvier 2023

Le monde de l'éducation ne manque pas de belles histoires, à commencer par celle d'Élise St-Laurent, finissante à la maîtrise en psychoéducation à l'Unité d'enseignement et de recherche en développement humain de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), qui vient de mériter la Bourse nationale AMI-télé – NEADS.

Mme St-Laurent, qui vit avec une forme de surdité depuis quelques années, a réalisé son projet sur le thème de l'élaboration d'une fiche psychoéducative pour une cueillette facilitant l'adaptation au processus d'admission des personnes en perte d'autonomie dans leur nouveau milieu de vie.

Son prix s'accompagne d'une bourse d'études de 5000 $. Fait à signaler, Élise St-Laurent est l'unique récipiendaire francophone de ce prix pour l'année 2022. Elle reconnaît avoir été très surprise en apprenant la nouvelle. Je n’en revenais pas!, a-t-elle lâché.

Puis, quand j’en suis finalement revenue un peu, j’ai eu un grand sentiment de fierté. J’ai réalisé à quel point j’avais persévéré. En dépit de toutes les situations d’adversité que j’ai pu vivre, les embûches qui sont venues sur mon terrain, j’ai toujours continué malgré la douleur que je pouvais ressentir. J’ai eu à tracer ma propre voie parce que je n’avais pas nécessairement de modèle, mais au fond, je me suis entourée des meilleures personnes possible, a raconté la boursière.

Mme St-Laurent explique que ce programme de bourses sert à promouvoir et à favoriser la réussite scolaire postsecondaire des personnes ayant une incapacité ou un handicap.

Avec l’approche très humaine de l’UQAT, j’ai été super bien encadrée dès le départ. J’ai eu un support incroyable des personnes qui s’occupent des élèves à besoins particuliers. Ça m’a carrément mis le vent dans les voiles, a fait valoir celle qui compte se diriger vers le domaine de la recherche, pour lequel elle a développé une véritable passion.

Probablement pour un doctorat!, a-t-elle lancé avant de laisser comme message de toujours persévérer malgré les difficultés et de faire les bons choix.