•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La rentrée parlementaire du député Daniel Bernard

Ça vaut le retour, ICI Première
Rattrapage du mardi 29 novembre 2022

La rentrée parlementaire du député Daniel Bernard

La rentrée parlementaire du député Daniel Bernard

Daniel Bernard, Mathieu Lacombe et Suzanne Blais à l'aéroport de Rouyn-Noranda.
Le ministre responsable de l'Abitibi-Témiscamingue, Mathieu Lacombe, accompagné des députés Daniel Bernard et Suzanne Blais.PHOTO : Radio-Canada / Lise Millette
Ça vaut le retour, ICI Première
Ça vaut le retourPublié le 30 novembre 2022

La 43e législature s'est ouverte ce mardi. Un retour à l'Assemblée nationale pour Daniel Bernard, député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue.

C’est un blitz de 8 jours de travaux qui se sont ouverts avant le congé du temps des Fêtes.

La session sera courte et selon Daniel Bernard c'est l'enjeu des tarifs qui risque d'être priorisé.

Si vous vous rappelez, le gouvernement avait mentionné lors de la campagne qu’on voulait plafonner les tarifs des sociétés d’État et des ministères. Ça prend un projet de loi pour le faire. On voulait plafonner à 3 %. C’est le premier projet de loi qui devrait être déposé, peut-être cette semaine ou très bientôt pour être adopté avant la fin de la session,indique-t-il.

Pour ce qui est de la circonscription de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, deux éléments sont jugés prioritaires, à savoir la santé et le renouvellement de l'autorisation ministérielle avec la Fonderie Horne.

Du côté du gouvernement, on la finalise. Elle doit être présentée à Glencore et eux ont deux semaines pour signer. À cet égard-là, il y a encore un délai au moment où on se parle d’au moins deux semaines, affirme Daniel Bernard.