•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Ça se passe ici, ICI Première.
Ça se passe ici, ICI Première.
Rattrapage du samedi 9 janvier 2021

Une année 2020 extraordinaire pour le cinéaste Phil Comeau

Une année 2020 extraordinaire pour le cinéaste Phil Comeau

Publié le 12 janvier 2021
Phil_comeau
Le cinéaste acadien Phil ComeauPHOTO : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Pour la majorité des artistes, l'année 2020 a été ardue. Mais pour Phil Comeau, cinéaste originaire de la Nouvelle-Écosse, elle fut élogieuse.

Son film Belle-Île en Acadie a reçu 90 prix en 2020, un nombre record pour un documentaire canadien. Et les prix continuent de se multiplier, puisque 2 autres prix viennent de s'ajouter.

Belle-Île en Acadie fut tourné dans les provinces maritimes en 2019 avant et durant le Congrès mondial acadien. On rencontre et et suit un groupe d'Acadiens venus ici de Belle-Île-en-Mer en France pour rencontrer leurs « cousins » puis explorer les lieux d'origine de leurs ancêtres déportés. C'est la suite de son film Belle-Île-en-Mer, île bretonne et acadienne qui suit un groupe d'Acadiens d'ici qui partent à la découverte de cette région en France et des Bellilois acadiens.

Des Bellilois, sifflets à la bouche, portant des chandails de l'Acadie et arborant des drapeaux de l'Acadie.

Le documentaire Belle-Île en Acadie est sorti en grande première à Moncton, en novembre 2019.

Gracieuseté Phil Comeau

Selon le cinéaste, ce qui résonne dans son film sont les thèmes universels qui y sont abordés. Et le film est la preuve qu'il est possible pour un peuple de conserver sa culture à travers le temps.

« Ce qui est phénoménal avec Belle-Île-en-Mer en Bretagne, c'est que malgré leur séparation de l'Acadie il y a 250 ans les gens se disent encore d'origine acadienne. »

—  Phil Comeau

Parmi les projets qui l'occupe, Phil Comeau est en scénarisation pour un long métrage de fiction. Il est aussi en attente de deux tournages de documentaires qui ont été reportés en 2020; l'un porte sur les femmes qui sont capitaines de bateaux de pêche et l'autre sur l'Ordre de Jacques-Cartier, une société secrète qui a oeuvré au Canada jusqu'en 1965 et comptait des membres dans nos régions.