•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Ça parle au Nord, ICI Première.
Ça parle au Nord, ICI Première.
Audio fil du mercredi 10 juillet 2019

Une bénévole originaire de Timmins passe six mois au Malawi

Six mois de bénévolat auprès des fermiers du Malawi

Publié le 11 juillet 2019
Merrianne Couture avec un petit primate en arrière-plan
Merrianne CouturePHOTO : Courtoisie

Merrianne Couture, une professeure à Dawson College à Montréal originaire de Timmins, a passé des mois à donner de son temps en Afrique de l'Est avec l'organisme Entraide universitaire mondiale du Canada.

Elle vient de revenir du Malawi où elle a travaillé pendant environ six mois auprès de l’organisme Farm Radio Trust, qui produit du contenu radiophonique en chichewa pour les fermiers du pays.

Bénévole de longue date, Mme Couture a souvent travaillé au Nicaragua, mais son dernier voyage était le premier en Afrique de l’Est.

« C’est difficile de voir les conditions de la vie là-bas. Les choses que je peux faire, c’est vraiment limité. Mais je vais revenir avec ces connaissances et peut-être que je peux aider un peu plus d’ici. »

—  Merrianne Couture

Ce voyage à l’autre côté de la planète lui a aussi permis de reconnecter avec ses racines de Timmins, lorsqu’elle a pu rencontrer les parents de Stéphanie Lacroix, une jeune bénévole décédée dans l’écrasement du vol d’Ethiopian Airlines.

Quand j’ai rencontré ses parents, ils voulaient rencontrer tout le monde que Stéphanie a connu au Malawi. Les chauffeurs de taxi, les serveurs… tout le monde, explique-t-elle.

Merrianne Couture dit avoir été beaucoup touchée et inspirée par l’oeuvre de Stéphanie Lacroix.

Installée à Montréal depuis une trentaine d’années, elle a toujours des liens de parenté à Timmins, où deux de ces frères habitent toujours.