•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Entrevue avec Marc Séguin : le risque artistique et alimentaire

C'est fou, ICI Première.
Audio fil du 16 septembre 2018 : Le risque (2 de 2)

Entrevue avec Marc Séguin : le risque artistique et alimentaire

Le risque alimentaire vu par Marc Séguin

Le cinéaste Marc Séguin discute avec un agriculteur sur sa terre.
Marc Séguin et un agriculteurPHOTO : Atelier Brooklyn
C'est fou, ICI Première.
C'est fou...Publié le 16 septembre 2018

« Notre agriculture, l'agriculture en général, a été bradée par l'industrie, par l'avènement de l'industrialisation et des moyens de production. » L'artiste et cinéaste Marc Séguin s'inquiète des obstacles rencontrés par l'agriculture biologique ou celle à petite échelle. Avec son documentaire La ferme et son état (Nouvelle fenêtre), il revendique de redonner une marge de manœuvre aux jeunes agriculteurs et aux écologistes qui ont des idées en vue de transformer une mégaproduction malsaine pour notre alimentation.

Marc Séguin rappelle qu’il y a une soixantaine d’années, les gens se sont mis à mieux vivre grâce à l’agriculture à grande échelle. Par contre, il affirme que les dangers alimentaires liés à l’agriculture industrielle doivent maintenant faire l’objet d’un débat public.

« Il n’est pas question de retourner en arrière, mais d’assouplir un peu certaines règles qui permettraient à des gens qui ont des visions et qui sont nés avec un respect de l’écologie d’avancer autrement. »

—  Marc Séguin, cinéaste