•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Jérémie McEwen : Distinguer une quête d'une conquête

C'est fou, ICI Première.
La quête, première partie

Jérémie McEwen : Distinguer une quête d'une conquête

Le sens de la quête infinie

Le réalisateur Julien Robichaud, vu de haut, couché dans le sable sur une plage. Il a la tête appuyée sur son sac de voyage. À coté de lui: une couronne aux couleurs du drapeau de l'Acadie.
Le processus de la quête n'est jamais fini et très lié à la recherche de l'identité, selon Jérémie McEwen. PHOTO : TV5 Québec Canada
C'est fou, ICI Première.
C'est fou...Publié le 15 février 2021

« Il y a une soif et c'est ça qui est beau dans l'idée de quêter », affirme le poète et philosophe Jérémie McEwen. Chroniqueur récurrent à l'émission, il définit sa quête comme étant un constant besoin de chercher une identité, mais sans jamais vraiment arriver à un résultat définitif. Selon lui, la quête existe par elle-même et devient un processus ludique où le but ultime est de vouloir continuer à quêter sans nécessairement sentir qu'on manque de quelque chose.

« C’est important aussi dans l’idée de quête, c’est un refus de la fatigue. Le quêteur n’est jamais fatigué et même s’il est fatigué, il fait semblant qu’il ne l’est pas. »

— Une citation de  Jérémie McEwen

Pour continuer dans le sens de la quête et la différence avec la conquête, il propose un voyage littéraire : le livre Les carnets de l'underground, de Gabriel Cholette.