•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Quatre rouges festifs

Guillaume Dumas porte une chemise grise et sourit.

Quatre rouges festifs

Du vin rouge est versé dans un verre.
Les suggestions vin de Karyne Duplessis Piché. PHOTO : iStock
Guillaume Dumas porte une chemise grise et sourit.
C'est encore mieux l'après-midiPublié le 19 novembre 2021

L'engouement pour le Beaujolais nouveau, qui arrive sur les tablettes de la SAQ chaque troisième jeudi de novembre, s'est essoufflé depuis quelques années au Québec. En revanche, l'intérêt ne cesse de grandir pour les rouges légers et fruités, comme ceux produits dans cette région. En voici quatre à découvrir.

Beaujolais nouveau

Le nombre de vins nouveaux en vente au Québec a largement diminué au cours des dernières années. Il n’en reste que trois et la cuvée de Pierre-Marie Chermette en fait partie. Ce vigneron du Beaujolais est reconnu pour son travail minutieux, qui vise à cultiver des raisins d’une grande qualité. Ça se goûte aussi dans cette cuvée primeur. Issu de la dernière vendange, ce vin sent les griottes, les canneberges et les fleurs sauvages. Croquant et vif en bouche, les arômes de fruit volent la vedette. Un accord parfait avec la fondue bourguignonne.

Une bouteille de vin rouge.

Pierre-Marie Chermette Griottes Gamay Nouveau.

SAQ

Pierre-Marie Chermette, Griottes Gamay Nouveau 2021, code SAQ : 12846986, 18,95 $

Gamay de Niagara

Thomas Bachelder est amoureux des vins du Beaujolais. C’est pourquoi le vigneron vinifie le gamay dans la péninsule du Niagara, une région pourtant connue pour ses pinots noirs. Sa cuvée Les villages réunit des raisins de plusieurs parcelles. Le résultat reflète bien le cépage : fruité, légèrement corsé et élégant. Le vin s’ouvre sur des notes de fruits rouges et de fines herbes. En bouche, la trame épicée se prolonge longtemps.

Une bouteille de vin rouge.

Bachelder Les Villages Gamay Noir Péninsule du Niagara.

SAQ

Bachelder Les villages Gamay Noir Péninsule du Niagara 2019, code SAQ : 14555411, 24,95 $.

Vin nouveau… québécois

Originaire de Québec, Geneviève Thisdel a appris à élaborer le vin dans le Beaujolais. Après plusieurs années dans cette région de France, elle est de retour au Québec, où elle vinifie au domaine Les Bacchantes, à Hemmingford. Sous sa propre étiquette, elle commercialise un rouge primeur inspiré de la tradition du Beaujolais nouveau. À base de marquette, une variété de raisin hybride, le vin montre une robe pourpre intense. Les odeurs de cerise, de canneberge et de bleuet explosent dans le verre. Avec 11 % d’alcool, il offre une bouche fruitée, croquante et un style pas compliqué. Accompagné d’un saucisson, il est parfait pour l’apéro!

Une bouteille de vin rouge.

En roue libre, Les Bacchantes, vin primeur.

Magazine Caribou

En roue libre, Les Bacchantes, vin primeur, 27,50 $. Disponible au Pied bleu.

Avec des bulles

Le gamay produit aussi de l’excellent vin mousseux. Les producteurs de Bugey, dans la région de Savoie, en ont fait leur spécialité. De couleur rosée, ce vin ne fermente qu’une fois. Ses bulles sont donc moins intenses que celles d’un champagne, le vin contient moins d’alcool et il est doux en bouche. La cuvée produite par la famille Renardat-Fâche sent la framboise. En bouche, l’acidité est au rendez-vous, permettant de bien intégrer sa saveur sucrée. Avec 8 % d’alcool, c’est le mousseux parfait pour le brunch ou pour accompagner, dans quelques semaines, la bûche au chocolat.

Une bouteille de vin rouge.

Alain Renardat Fâche Bugey Cerdon.

SAQ

Alain Renardat-Fâche, Bugey, Cerdon, code SAQ : 12477543, 24,65 $.