•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Guillaume Dumas porte une chemise grise et sourit.
Guillaume Dumas porte une chemise grise et sourit.
C'est encore mieux l'après-midi

Rattrapage du mardi 12 janvier 2021

Résumé

  • 15 heures

    Tour de table avec les collaborateurs de l'émission

  • 15 heures 15 minutes

    Les cliniques privés prennent la relève pour les chirurgies

  • 15 heures 23 minutes

    Art et Culture

  • 15 heures 36 minutes

    Météo et Circulation

  • 15 heures 37 minutes

    Vers une fracture des mouvements complotistes

    Une personne aux cheveux longs regarde l'écran d'un ordinateur portable, sur lequel est affiché la page d'accueil du réseau social Parler.

    Vers une fracture des mouvements complotistes

    Alors que certains réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Youtube bannissent les groupes extrémistes, les adeptes de mouvements complotistes et conspirationnistes se multiplient et trouvent refuge dans des réseaux sociaux alternatifs, moins encadrés que les grands réseaux sociaux traditionnels. Selon des propos rapportés par le New York Times et le Washington Post, les partisans de Donald Trump qui ont participé à l'invasion du Capitole le 6 janvier dernier se sont justement servis d'une de ces plateformes alternatives pour orchestrer un soulèvement contre la Maison Blanche. Entrevue avec Marie-Ève Carignan, la directrice du pôle médias de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violents et professeure au département de communication de l'Université Sherbrooke
  • 15 heures 50 minutes

    L'état d'urgence en Ontario avec la journaliste Natasha Macdonald Dupuis

  • 16 heures

    Tour de table avec les collaborateurs de l'émission

  • 16 heures 11 minutes

    Québec se prépare à des choix difficiles dans le réseau de la santé

    Une femme couverte avec des équipements de protection (masque, lunettes, couvre cheveux, gants et blouse).

    Québec se prépare à des choix difficiles dans le réseau de la santé

    La situation dans les hôpitaux est critique au point où il est possible que le ministère de la Santé mette en place le protocole national de triage pour l'accès aux soins intensifs aux adultes en contexte extrême de pandémie. Pour expliquer ce que cela implique comme choix éthique médical, nous en parlons avec Marie-Ève Bouthillier, la présidente du Comité éthique COVID-19 et des groupes d'experts qui ont élaboré le protocole de priorisation aux soins intensifs et sa mise à jour.
  • 16 heures 35 minutes

    Chronique économique avec Gerald Fillion

  • 17 heures 10 minutes

    Tour de table avec les collaborateurs de l'émission

  • 17 heures 16 minutes

    Les brèves de Jeff

  • 17 heures 19 minutes

    Quand devrait-on donner la deuxième dose de vaccin?

    Une travailleuse de la santé vêtue d'équipements de protection personnelle tient dans ses mains une petite bouteille contenant une dose de vaccin.

    Quand devrait-on donner la deuxième dose de vaccin?

    Quand devrait-on donner la deuxième dose de vaccin? Le Comité consultatif national de l'immunisation a fait ses recommandations: les deuxièmes doses de vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech et Moderna devraient préférablement être administrées au maximum six semaines après la première. À l'heure actuelle, Québec repousse l'injection des deuxièmes doses de plusieurs semaines, maintenant prévue pour la mi-mars. Officiellement, Pfizer-BioNTech recommande de vacciner les gens avec deux doses données à trois semaines d'intervalle, tandis que Moderna suggère d'espacer les doses de quatre semaines. Qui dit vrai? Nous en parlons avec Alain Lamarre, professeur à l'INRS, spécialiste en réponse immunitaire et en virologie.
  • 17 heures 36 minutes

    Chronique scientifique avec Jean-François Cliche