•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Boulevard du Pacifique, ICI Première.

10 millions de dollars sur 10 ans pour la prévention d’avalanches en C.-B.

Publié le 18 mai 2021
Une avalanche dans les Rocheuses albertaines.
Avalanche Canada reçoit un financement de 10 millions de dollars sur 10 ans.PHOTO : Gouvernement de l'Alberta

« On est très contents, ça fait plusieurs années qu'on essaye d'obtenir un financement plus garanti de la part de la province », se félicite Gilles Valade, directeur général d'Avalanche Canada.

Le ministre de la Sécurité publique de la Colombie-Britannique, Mike Farnworth, a annoncé que la province allait verser une subvention de 10 millions de dollars à Avalanche Canada pour soutenir leurs mesures de prévention et de sensibilisation aux avalanches.

C’est un montant de 10 millions de dollars, mais c’est sur une entente de 10 années, donc il faut s'assurer d’avoir assez d’argent jusqu’à la fin, tempère Gilles Valade.

Cette subvention reste une victoire pour Avalanche Canada qui cherchait à sécuriser un financement plus stable sur le long terme. C’est très difficile de planifier des programmes à long terme durable quand on n’est pas sûr de notre financement, explique son directeur général.

« Maintenant, quand on s’engage à démarrer un programme, on est sûr de pouvoir le terminer. »

—  Gilles Valade, directeur général d'Avalanche Canada

La pandémie a modifié drastiquement les opérations d’avalanche Canada. L’année dernière on a fait aucune sensibilisation en personne », note Gilles Valade, « on a fait toutes nos sensibilisations en ligne avec des outils développés pendant l’été.

Ce changement de cap forcé leur a permis de rejoindre un public plus large, mais a augmenté leurs dépenses. On a mis beaucoup d’efforts de sensibilisation pour les nouveaux [...] on a eu moins d’accidents et de décès [...] ça s’est mieux passé que ce qu’on pensait, résume le directeur général d'Avalanche Canada.

Reste à savoir si cette aide de la province est suffisante pour l’organisation : C’est à prouver, les années qui s’en viennent vont être dispendieuses [...] mais nous sommes en bien meilleure position qu’avant cette annonce, conclut Gilles Valade avec espoir.