•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Boulevard du Pacifique, ICI Première.

Hausse du braconnage forestier avec la pandémie

Publié le 8 mai 2021
Un résident de North Cowichan, Larry Pynn, pose devant une souche d'arbre coupé.
Un résident de North Cowichan, Larry Pynn, a découvert un nombre croissant souches de cèdres rouges et de sapins de Douglas abattus à l'intérieur d'une réserve forestière municipale.PHOTO : Radio-Canada / Briar Stewart

« Le braconnage des arbres, c'est un problème mondial qui coûte des milliards de dollars par années », indique Richard Hamelin, professeur en foresterie et en pathologie forestière à l'Université de la Colombie-Britannique (UBC).

Depuis janvier, une centaine d'arbres, notamment des sapins de Douglas et des cèdres rouges de l'Ouest, ont été coupés et emportés illégalement dans la réserve forestière de North Cowichan sur l'île de Vancouver.

La municipalité de North Cowichan possède la forêt et l’exploite commercialement, explique Richard Hamelin. Cette exploitation permet notamment de réduire les taxes municipales.

Depuis un an, la municipalité a interrompu son exploitation forestière [...] pour faire des consultations. J’ai l’impression qu’il y a beaucoup moins d’activité dans leur forêt, ça peut être une des raisons pour lesquelles les braconniers agissent, informe le professeur en foresterie et en pathologie forestière.

Les autorités estiment que ces méfaits seraient liés à la flambée des prix du bois. La flambée des prix est une grosse raison [...] le prix du bois monte en flèche, ça ressemble à la courbe des infections de COVID-19, souligne Richard Hamelin en corrélant les phénomènes.

En conséquence, la municipalité a décidé d'intensifier ses patrouilles et envisage d'augmenter les sanctions financières pour dissuader les braconniers.

Tout ce qui peut décourager les braconniers est une bonne idée [...] mais la chance d’attraper un braconnier est très rare, estime le professeur de UBC. Il ajoute que les contraventions peuvent aller jusqu’à un million de dollars, mais la plupart ne dépassent pas 200 dollars.