•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Boulevard du Pacifique, ICI Première.

Comment mieux protéger les baleines à bosse du trafic maritime?

Publié le 16 avril 2021
Une baleine à bosse avec une coupure profonde.
La baleine à bosse a été observée dans les eaux de Vancouver avec de profondes coupures.PHOTO : Offerte par Vanessa Prigollini

« Évidemment c'est toujours préoccupant de voir un individu dans cet état, mais cela nous rappelle que ce genre d'incidents est assez commun », estime Thomas Doniol-Valcroze chercheur à Pêches & Océans Canada et directeur du programme de recherche sur les cétacés à Nanaimo.

Une baleine à bosse blessée a été observée dans les eaux de Vancouver cette semaine. Elle a été repérée par l'Ocean Wise Conservation Association il y a quelques jours.

Selon le chercheur, la blessure ressemble au genre de blessures provoquées par une hélice de bateau.

Thomas Doniol-Valcroze conseille aux plaisanciers qui pourraient rencontrer cette baleine à bosse blessée, ou une autre, de ralentir. C’est la première chose à faire, et maintenir sa distance.

Ce qui distingue les baleines à bosse des autres espèces est sa couleur. D’abord elle est noire [...] et c’est une espèce qui est connue pour sortir sa queue quand elle plonge et en-dessous se trouve des sortes de dessins noirs et blancs, détaille le directeur du programme de recherche sur les cétacés.

Il ajoute que les baleines à bosse sont connues pour leurs grandes nageoires, et leurs sauts spectaculaires hors de l’eau.