•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Boulevard du Pacifique, ICI Première.

Les voitures électriques, bonus pour l’environnement?

Publié le 13 avril 2021
Une voiture électrique est rechargée.
Une voiture électrique à la recharge.PHOTO : Radio-Canada

Les ventes de voitures électriques qui atteignent un niveau sans précédent dans la province. « C'est forcément une bonne nouvelle puisque nous avons l'avantage d'avoir un réseau de génération d'électricité quasiment sans carbone » réagit le professeur spécialisé en ingénierie à l'Université de Victoria, Ned Djilali.

C’est grâce à l'électricité, dite propre, que ces véhicules n'émettent pas de carbone. Le Chaire de recherche du Canada en conception de systèmes énergétiques et modélisation informatique explique de quoi il s’agit : l'électricité propre, c’est toute électricité produite, sans générer de gaz à effet de serre ou de dioxyde de carbone. En Colombie-Britannique, nous bénéficions de plus de 90 % de notre production d'électricité produite à partir de l'hydroélectrique, explique Ned Djilali.

Même si les moteurs électriques sont plus légers que les moteurs à combustion, l’un des problèmes avec les véhicules électriques est le poids des batteries, selon Ned Djilali. Les utilisateurs veulent être sûrs d’avoir assez d’autonomie pendant au moins 200 km, ce qui force les constructeurs de véhicules électriques à produire de plus grandes et larges batteries.

C’est un problème qui porte plus sur la psychologie humaine, analyse le professeur spécialisé en ingénierie à l'Université de Victoria.