•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Boulevard du Pacifique, ICI Première.

Sylvie Roussel-Janssens, une artiste prolifique malgré la pandémie

Publié le 6 mars 2021
Une oeuvre d'art composée de sept colonnes réalisés avec des matériaux recyclés et éclairées par une lumière comme des lampions.
Oeuvre de la série Gratitude par l'artiste visuelle Sylvie Roussel-JanssensPHOTO : Sylvie Roussel-Janssens

« Avec la COVID-19, il n'y a rien d'autre à faire que de travailler! Je suis dans mon atelier et je travaille sans arrêt. J'essaie de capitaliser sur les opportunités qui se présentent », confie Sylvie Roussel-Janssens, artiste visuelle basée à Chilliwack.

L'artiste présente ses œuvres au centre-ville de Chilliwack jusqu'au 15 mars dans trois lieux différents : à l’hôtel historique Royal, au Centre culturel et dans la vitrine de la boutique Cornerstone Custom Picture Framing & Gallery.

L’occasion pour elle de montrer, entre autres, sa série Gratitude, créée l’hiver dernier.Avec la pandémie, on a beaucoup de frustrations et de déceptions. Finalement, la seule façon de s’en sortir est de voir le bon côté des choses. Je suis en bonne santé, en sécurité, j’ai beaucoup de privilèges alors il faut les apprécier, explique-t-elle à propos du titre de sa création.

En outre, Sylvie Roussel-Janssens participe à l'exposition collective Non Essentiel présentée du 26 au 28 mars à l'Atelier 17, à Vancouver.Est-ce que le travail artistique est essentiel ou non ? C’est une question qu’on peut poser à tout le monde, interroge-t-elle, évoquant par là le titre de l’exposition.

Enfin, l’artiste visuelle présentera une installation sculpturale à l’extérieur de la galerie Ranger Station à Harrison Hot Springs du 28 au 30 avril.C’est une autre façon que j’ai trouvée de montrer mes œuvres en distanciation physique, commente-t-elle.

À travers son œuvre, Sylvie Roussel-Janssens essaie de ne travailler qu’avec des matériaux recyclés : Je suis très préoccupée par l’environnement. Il y a trop de plastique dans notre société. On a beaucoup de travail à faire pour avoir une économie circulaire. Je ne manque pas de matériaux!