•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Boulevard du Pacifique, ICI Première.

Les travailleurs étrangers qualifiés récompensés pendant la pandémie

Publié le 19 février 2021
Le ministre de l'Immigration, vêtu d'un veston et d'une cravate, parle dans un micro devant des drapeaux du Canada.
Selon le ministre Mendicino, les invitations de résidence permanente en ont été envoyées pour remercier les travailleurs qualifiés.PHOTO : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

« On ne comprend toujours pas, on a eu une belle surprise », se réjouit Sébastien Bianchin, consultant en immigration à Vancouver.

Le 13 février dernier, de nombreux travailleurs immigrés de partout au pays ont reçu une belle surprise. Le ministère de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté au Canada a accepté 27 332 candidatures pour présenter une demande de résidence permanente.

En général, on a un tirage toutes les deux semaines de 4000 ou 5000 personnes. Et là, on a eu plus de 27 000 personnes d’un coup sélectionnées, s’étonne Sébastien Bianchin.

Le système d’accès à la résidence permanente est complexe. Les demandeurs peuvent passer par de nombreux systèmes, mais les personnes sélectionnées ont choisi l’entrée express dans la catégorie de l’expérience canadienne. Une fois un certain nombre de critères validés, ils sont classés par points dans un bassin de sélection. C’est ce bassin, avec ses 27 332 candidatures, qui a été sélectionné dans sa totalité.

Le ministre Marco Mendicino a indiqué que cette mesure a été prise pour aider un plus grand nombre de travailleurs qualifiés à rester au Canada et pour reconnaître leurs contributions.

« Pour [le ministère de l'Immigration], c’est plus simple d’inviter ces travailleurs-là que d’en faire venir de l’extérieur, avec la pandémie. »

—  Sébastien Bianchin, consultant en immigration à Vancouver.

Et pour les immigrés qui n’ont pas déposé leur dossier à temps, tout n’est pas perdu : La bonne nouvelle c’est que le bassin est vide maintenant, et c’est un très bon moment pour déposer son profil dans le bassin [...]. Ils peuvent décider de réinviter plusieurs milliers de personnes, et comme le bassin est vide, les premiers qui seront dedans seront les prochains invités, conclut Sébastien Bianchin.