•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le télétravail est-il plus simple lorsqu'on joue aux jeux vidéo?

Vue aérienne de trois personnes avec une manette de jeux vidéo en main.
Les amateurs de jeux vidéo en ligne pourraient être mieux préparés au télétravail.PHOTO : Radio-Canada / Ben Nelms
Boulevard du Pacifique, ICI Première.
Boulevard du PacifiquePublié le 29 janvier 2021

« Ils n'ont pas eu besoin de commander du matériel ni de courir sur le physiothérapeute à cause de courbatures », confie Gabrielle Trépanier-Jobin, professeure en jeux vidéo et industries culturelles à l'École des médias de l'UQAM.

La pandémie a profondément bouleversé notre façon de travailler. Pour celles et ceux qui ont réussi à garder leur emploi, le télétravail s'est généralisé avec ses conférences Zoom, ses groupes de discussion, et ses nombreux problèmes techniques.

Tout le monde n'est pas équipé de la même manière face au télétravail. Mais est-ce que la pratique des jeux vidéo, et plus particulièrement des jeux vidéo en ligne coopératifs, a aidé à mieux gérer le télétravail et les rapports sociaux qui en découlent?

« Il est encore un peu tôt pour faire cette affirmation-là parce qu’il n’y a pas encore de recherche scientifique sur le sujet. »

—  Gabrielle Trépanier-Jobin, professeure en jeux vidéo et industries culturelles à l'École des médias de l'UQAM

C’est la question qu’a posée Gabrielle Trépanier-Jobin à plusieurs groupes de joueuses et joueurs pour essayer de prendre le pouls de la communauté. Elle a obtenu une quarantaine de réponses : La grande majorité des gens qui m’ont répondu ont dit que oui, leur expérience dans les jeux en ligne les a aidés à affronter les défis du télétravail, explique-t-elle.

« Les joueurs ont été habitués à communiquer avec [...] la webcam, le clavardage ou le chat vocal, et donc pas nécessairement avec des signes non verbaux. »

—  Gabrielle Trépanier-Jobin, professeure en jeux vidéo et industries culturelles à l'École des médias de l'UQAM
Un homme devant son ordinateur, manette à la main.

Les joueurs sont déjà en possession du matériel nécessaire au télétravail.

Radio-Canada / Ben Nelms

Les joueurs sont également plus susceptibles de posséder tout le matériel nécessaire au télétravail et d’être plus habitués à gérer les problèmes informatiques. Ils ont un écran d’ordinateur ajusté à la bonne hauteur, une chaise ergonomique qui monte jusqu’au cou, des écouteurs adaptés, une webcam avec une bonne connexion Internet, explique la professeure en jeux vidéo et industries culturelles.

« Certains disent ne pas trop souffrir de l'absence de contact en face à face. Ils ont appris à socialiser autrement. »

—  Gabrielle Trépanier-Jobin, professeure en jeux vidéo et industries culturelles à l'École des médias de l'UQAM

Jouer aux jeux vidéo en ligne ne solutionne cependant pas tous les problèmes du télétravail. Quand on ne s’entend pas avec ses coéquipiers on peut quitter le jeu, c’est plus difficile en télétravail, souligne Gabrielle Trépanier-Jobin. La compagnie de jeux vidéo Ubisoft a subi des retards dans la conception de ces jeux. Pourtant un grand pourcentage de ses employés sont adeptes des jeux vidéo en ligne.

« La pandémie fait tomber certains préjugés sur le soi-disant isolement social [...] les jeux vidéo en ligne sont une source de socialisation. »

—  Gabrielle Trépanier-Jobin, professeure en jeux vidéo et industries culturelles à l'École des médias de l'UQAM.