•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La téléconsultation, solution d’avenir pour la physiothérapie?

Une professionnelle de la santé applique un bandage sur le bas du dos d'une femme assise devant elle.
Les physiothérapeutes ont dû adapter leur pratique à la pandémie, avec notamment la téléconsultation.PHOTO : Getty Images / LSOphoto
Boulevard du Pacifique, ICI Première.
Boulevard du PacifiquePublié le 3 décembre 2020

« Avec la pandémie, beaucoup de physiothérapeutes se sont adaptés en accéléré à la téléconsultation. Il y a beaucoup d'avantages à ce modèle-là, par exemple pour rejoindre les patients en milieu rural », souligne Jean-François Esculier, physiothérapeute à Kelowna qui coréalise une étude à titre de professeur assistant au Département de physiothérapie de l'Université de Colombie-Britannique (UBC).

En raison de la pandémie, les actes médicaux des physiothérapeutes ne pouvaient plus se faire en personne entre mars et juin, faisant de la téléconsultation une solution séduisante pour les praticiens. C’est un modèle qui se développait très lentement avant la COVID. Mais il y a beaucoup de choses qu’on peut faire par le biais de la vidéo, indique le chercheur.

Jean-François Esculier

Jean-François Esculier coréalise une étude à titre de professeur assistant de clinique au Département de physiothérapie de l'Université de Colombie-Britannique sur le thème de la téléconsultation

Daniel Villeneuve

Grâce à une série de sondages, le clinicien cherchait à savoir comment les physiothérapeutes et les patients se sont adaptés à cette nouvelle donne. Plus de 75 % des 700 patients interrogés se disaient satisfaits ou très satisfaits des résultats obtenus avec la téléconsultation, rapporte-t-il, agréablement surpris.

Malgré tout, certains patients ont refusé ce nouveau mode opératoire, notamment les patients plus âgés qui ont un accès plus difficile à la technologie, relève celui qui est aussi le président de la Fondation de recherche en médecine du sport de Colombie-Britannique.

Aussi, beaucoup de physiothérapeutes adoptent un modèle hybride : ils consultent par vidéo certains clients et d’autres en personne. C’est certainement la meilleure des solutions, estime le fondateur de la clinique mobile MoveMed à Kelowna, une clinique qui offre des soins à domicile ou par téléconsultation.