•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Huit potentielles nouvelles écoles secondaires homogènes pour le CSF

Publié le 19 novembre 2020
Des élèves lèvent la main dans une salle de classe.
Le CSF lance une série de consultations pour créer plus d'écoles homogènes dans la province.PHOTO : iStock

Le Conseil Scolaire Francophone de la Colombie-Britannique (CSF) organise une tournée virtuelle de consultations pour transformer huit écoles secondaires hétérogènes en écoles homogènes.

Suite à la décision historique devant la Cour suprême du Canada concernant l’éducation en français dans la province, le Conseil Scolaire Francophone annonce sa volonté de transformer huit de ses écoles secondaires dites hétérogènes en écoles homogènes.

Une école hétérogène, c’est une école du CSF qui est installée à l’intérieur d’une école anglophone, où nos élèves du secondaire ont un certain nombre de cours en langue française par les enseignants du CSF, et d’autres cours offerts par les enseignants de langue anglaise de l’école où l’on est installé, explique Michel St-Amant, directeur du Conseil scolaire francophone de la C.-B.

Pour se faire, le conseil scolaire organise des rondes de consultations avec les différentes communautés francophones de la province, du 24 novembre au 9 décembre 2020.

À Nanaimo ou à Penticton, il y a des réalités qui sont différentes, il y a des attentes qui sont différentes [...] et on veut créer une école qui serait un carrefour francophone dans ces communautés, précise Michel St-Amant.

« Nous voulons faire de l’école un milieu de vie où la francophonie peut se retrouver. »

—  Michel St-Amant, directeur du Conseil scolaire francophone de la C.-B

Avec ces consultations, le Conseil scolaire francophone espère recueillir les préoccupations et les craintes des parents, du personnel, des syndicats et de l’ensemble des partenaires.

On doit regarder si on a déjà l’espace disponible dans les bâtiments qu’on occupe, ou si on ajoute des bâtiments temporaires en attendant une construction, détaille le directeur du Conseil scolaire francophone de la C.-B

La liste des consultations est disponible sur le site Internet du CSF (Nouvelle fenêtre).