•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Une nouvelle Maison de la francophonie « d’ici 5 à 7 ans »

Le logo de la Maison de la Francophonie.
Le projet de construction d'une nouvelle Maison de la francophonie a franchi une nouvelle étape.PHOTO : Radio-Canada
Boulevard du Pacifique, ICI Première.
Boulevard du PacifiquePublié le 6 octobre 2020

« On fait un redéveloppement complet pour offrir aux 13 partenaires qui sont propriétaires de la maison, des espaces mieux appropriés pour donner de meilleurs services aux francophones et francophiles », explique Pierre Gallant, architecte chez Morrison Hershfield, et président du Conseil d'administration de la Maison de la Francophonie à Vancouver.

En cette Journée mondiale de l'architecture, Pierre Gallant fait le point sur l'avancement d'un projet architectural qui concerne tous les francophones de Vancouver et de la province : la nouvelle Maison de la francophonie à Vancouver.

Cela fait plusieurs années qu’un projet de réhabilitation de l’édifice est en projet. L’édifice actuel est un peu vieux jeu, beaucoup de réparations et d’entretien, et on n’a pas les fonds pour le faire, estime Pierre Gallant.

En partenariat avec le promoteur Canderel, la Maison de la francophonie va être entièrement détruite pour ensuite être reconstruite au même endroit, sur un terrain agrandi. Après avoir eu l’approbation de la ministre Mélanie Joly, ce regroupement d'associations francophones doit encore passer par de multiples étapes avant d’obtenir un permis de construire et de démolir l’édifice.

C’est à ce moment-là que la relocalisation des partenaires, pour une durée de deux ans et demie à trois ans, aura lieu, et après tout cela, d’ici 5, 6 ou même 7 ans, on aura une nouvelle Maison de la francophonie à Vancouver, informe le président du Conseil d'administration.

« Il y aura des difficultés à court terme mais c’est pour un gain à long terme pour toute la communauté. »

—  Pierre Gallant, architecte chez Morrison Hershfield, et président du Conseil d'administration de la Maison de la Francophonie à Vancouver