•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Boulevard du Pacifique, ICI Première.
Boulevard du Pacifique, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 2 septembre 2020

Le BAFF nomme son directeur adjoint

Rémi Marien, du CJFCB au BAFF

Publié le 3 septembre 2020
Un homme assis derrière son bureau.
Rémi Marien, le nouveau directeur adjoint du Bureau des affaires francophones et francophiles.PHOTO : Radio-Canada

« Je serai le trait d'union entre la direction et l'équipe pour s'assurer de l'opérationnalisation du plan stratégique, et de la mise en pratique de notre mission », indique Rémi Marien, directeur adjoint aux opérations du Bureau des affaires francophones et francophiles (BAFF).

Rémi Marien, ancien directeur général du Conseil jeunesse francophone de la C.-B. (CJFCB), rejoint le Bureau des affaires francophones et francophiles (BAFF) comme tout nouveau directeur adjoint. C’est la création d’un nouveau poste au sein du BAFF, précise-t-il.

« Après 10 ans d’implication au sien de la communauté, c’était pour moi une évolution assez logique et naturelle pour continuer mon implication dans l'éducation en français en C.-B. »

—  Rémi Marien, directeur adjoint aux opérations du Bureau des affaires francophones et francophiles (BAFF)

Bien que ce poste soit nouveau pour lui, Rémi Marien connaissait déjà bien le BAFF. Le CJFCB et le BAFF ont un partenariat très étroit depuis de nombreuses années sur toute la stratégie qui vise à offrir des services aux 18 ans et plus, explique-t-il.

Son poste aura de multiples responsabilités, dont celle de faire le lien entre la direction et le reste de l’équipe. Le mandat c’est de coordonner le fonctionnement des opérations du BAFF, et s’assurer que le BAFF est doté d’une structure efficace pour avoir un développement constant et durable, précise-t-il.

« Le BAFF est une institution essentielle à la vitalité de notre communauté, un pôle qui fait partie de notre continuum éducatif. »

—  Rémi Marien, directeur adjoint aux opérations du Bureau des affaires francophones et francophiles (BAFF)

Le prochain défi du BAFF, c’est la rentrée universitaire, en période de pandémie. La COVID-19 va modifier cette rentrée des classes, mais là ou le BAFF se démarque, c’est qu’on peut mieux accompagner les élèves tout au long de l’année, souligne Rémi Marien.