•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Quelle stratégie pour sortir du confinement?

Boulevard du Pacifique, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 1 avril 2020

Quelle stratégie pour sortir du confinement?

Comment en finir avec la pandémie de la COVID-19?

Panneau lumineux indiquant Confinement régional obligatoire.
Panneau indicateur à Amqui, dimanche matin.PHOTO : Gracieuseté de Carlo Fiola
Boulevard du Pacifique, ICI Première.
Boulevard du PacifiquePublié le 2 avril 2020

« On ne pourra pas sortir de ce confinement de façon brutale. On propose de faire ça de façon contrôlée et progressive », explique Guy Dumont, professeur de génie, électrique et informatique à l'Université de la Colombie-Britannique et chercheur principal au BC Children's Hospital. Il fait partie d'une équipe de chercheurs en sciences appliquées, qui a développé une stratégie pour aider les autorités de santé publique dans leurs efforts pour contenir la COVID-19 au cours des prochains mois.

Comment revenir à la normale après la crise? C’est la question que se sont posée Guy Dumont et ses collègues. Pour donner une piste de réponse, ils ont développé un algorithme novateur. « On utilise des modèles épidémiologiques relativement standard, pour essayer de prédire où on s'en va », souligne Guy Dumont.

Grâce à ce modèle mathématique, les chercheurs espèrent prévoir une sortie de crise progressive. « En fonction de la capacité des soins de santé, on pourrait moduler les mesures de confinement (...) pour ne pas engorger les systèmes de santé », explique Guy Dumont.

« Tant qu’il n’y aura pas de vaccin ou tant qu’on aura pas bâti cette immunité de groupe, (...) il faut contrôler le taux de propagation pour éviter que les hôpitaux soient saturés »

— Une citation de  Guy Dumont, professeur à UBC et chercheur principal au BC Children's Hospital.

Les chercheurs ont plusieurs pistes pour permettre à la société de fonctionner à nouveau normalement dans les prochains mois : « on pourrait recommander aux personnes à risque de rester confinés. Ou au contraire, les personnes guéries pourrait être autorisées à sortir. Enfin on augmenterait progressivement le nombre de personnes autorisées à se rassembler », estime Guy Dumont.