•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Boulevard du Pacifique, ICI Première.
Boulevard du Pacifique, ICI Première.
Rattrapage du mardi 10 mars 2020

Annulation des jeux de l'Arctique

Coronavirus : les athlètes déçus après les annulations d'événements

Publié le 11 mars 2020
Alain Masson en tenue de ski, avec une station de ski en arrière plan.
Alain Masson est entraîneur en chef pour l'équipe de ski de fond du Yukon.PHOTO : Alain Masson

« C'est normal de vivre une grande déception, il ne faut pas essayer de la cacher, parce qu'elle est bien présente », confie Alain Masson, entraîneur en chef pour l'équipe de ski de fond du Yukon. Malgré l'annulation des Jeux de l'Arctique à Whitehorse, les membres de l'équipe de ski de fond du territoire continuent de s'entraîner pour d'autres épreuves sportives qui n'ont pas encore été annulées ou reportées.

Les athlètes yukonnais de ski de fond s’entraînent actuellement pour les championnats canadiens, qui doivent avoir lieu dans la vallée de l’Okanagan, sans vraiment savoir s’ils seront maintenus. Jusqu’à maintenant, les organisateurs maintiennent que l’événement devrait avoir lieu, donc on continue à s'entraîner, explique Alain Masson.

L’annulation des Jeux de l'Arctique a pesé sur les plus jeunes athlètes : c’était l’événement le plus important de la saison, et leur première participation aux Jeux de l'Arctique. C’est eux qui ont vécu la plus grande déception. Il va falloir attendre 2 ans pour participer aux prochains jeux, analyse Alain Masson.

Les athlètes se sont beaucoup entraînés, mais toute cette préparation-là nous a rendu meilleurs, nous sommes meilleurs à ce que nous faisons, relativise Alain Masson, on n’avait aucun contrôle sur cette décision.