•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des écoles détruisent 5000 livres jugés néfastes aux Autochtones

Boréale 138, ICI Première.
Rattrapage du mardi 7 septembre 2021

Des écoles détruisent 5000 livres jugés néfastes aux Autochtones

Des écoles détruisent 5000 livres jugés néfastes aux Autochtones

Obélix et une autochtone légèrement vêtue, aux formes généreuses.
Le livre Astérix et les Indiens a été tiré du dessin animé du même nom.PHOTO : Les éditions Albert René
Boréale 138, ICI Première.
Boréale 138Publié le 7 septembre 2021

Une épuration littéraire a eu lieu dans les bibliothèques d'un Conseil scolaire qui regroupe 30 écoles francophones dans tout le Sud-Ouest de l'Ontario. Ce sont 5000 livres jeunesse jugés néfastes pour la réconciliation avec les Autochtones qui ont été détruits lors d'une cérémonie de « purification par la flamme ».

Certains experts, dont l'anthropologue autochtone Nicole O'Bomsawin, ne sont pas d'accord avec cette démarche, mais estiment néanmoins qu'il est important de lutter contre les préjugés véhiculés dans certaines œuvres du passé. Guillaume a discuté de la question avec Marie-Pierre Bousquet. Elle est directrice du programme en études autochtones de l'Université de Montréal.