•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Travailler à la restauration de sites sur les territoires traditionnels innus

Boréale 138, ICI Première.
Rattrapage du lundi 15 février 2021

Travailler à la restauration de sites sur les territoires traditionnels innus

Travailler à la restauration de sites sur les territoires traditionnels innus

Des bidons de diesels jonchent le rivage d'une rivière.
20 tonnes de déchets et débris dangereux ont été retirés du territoire traditionnel innu dans le cadre du projet de restauration d'anciens sites miniers. PHOTO : Radio-Canada / Institut de développement durable des Premières Nations Québec Labrador
Boréale 138, ICI Première.
Boréale 138Publié le 15 février 2021

Les dommages que peuvent causer les industries au territoire nord-côtier se font ressentir, c'est du moins ce que constate l'Institut de développement durable des Premières Nations Québec Labrador.

L'organisme indique que, depuis 2017, ses membres ont débarrassé pas moins de 20 tonnes de débris et ont restauré huit sites abandonnés qui se trouvent sur des territoires traditionnels innus et naskapis.

L’Institut cartographie depuis quatre ans les territoires traditionnels de la région dans le but de réaliser un plan d’action pour la restauration des sites abandonnés. Les explications de Claudel Babineau-Boulé, chargée de projet en réhabilitation de sites à l'Institut.

Ce qu'on essaye d'aller retirer en premier, ce sont les matières dangereuses. Des fois, quantifier un impact environnemental, c'est plutôt difficile. Mais dans ce projet-là, ce qui est le fun, c'est qu'on sait combien de barils on a retirés, on sait combien de tonnages on a retirés. Ça permet de protéger des milieux humides, ça permet de remettre des sites à leur état naturel.

Pour écouter l'entrevue de Claudel Babineau-Boulé, chargée de projet en réhabilitation de sites à l'Institut de développement durable des Premières Nations Québec Labrador, cliquez en haut de la page.