•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Boréale 138, ICI Première.
Boréale 138, ICI Première.
Boréale 138

Audio fil du mercredi 23 octobre 2019

Résumé

  • 15 heures

    Brèves régionales

  • 15 heures 8 minutes

    La chanson du jour :  «Times They are Changin'»

  • 15 heures 17 minutes

    Tadoussac représenté au Congrès des plus belles baies du monde au Japon

    La chapelle des Indiens à Tadoussac est fermée pour une durée indéterminée.

    Tadoussac représenté au Congrès des plus belles baies du monde au Japon

    Des représentants de Tadoussac se sont rendus au Congrès des plus belles baie du monde dans la préfecteure de Toyama, au Japon. 29 baies à l'échelle de la planète participaient à ce congrès. Guillaume Hubermont a discuté de l'importance de ce type d'événement avec Claude Brassard. Il est directeur du tourisme, de la culture et du patrimoine à la municipalité de Tadoussac.
  • 15 heures 39 minutes

    Segment culturel avec Mélissa Marcil

  • 15 heures 44 minutes

    Mines :  Québec mise sur la consultation des communautées autochtones

  • 15 heures 52 minutes

    Les maisons des femmes réclament plus de ressources

  • 16 heures

    Brèves régionales

  • 16 heures 9 minutes

    Une tournée de consultation pour comprendre les besoins des jeunes nord-côtiers

  • 16 heures 20 minutes

    Les attentes des autochtones face au nouveau gouvernement Trudeau

  • 16 heures 27 minutes

    Brèves régionales

  • 16 heures 35 minutes

    Segment culturel avec Éloïse Demers-Pinard

  • 16 heures 38 minutes

    Mieux protéger les données personnelles des citoyens

  • 16 heures 47 minutes

    Le Québec resserre sa norme relative au plomb dans l'eau

  • 17 heures

    Radiojournal

  • 17 heures 10 minutes

    Brèves régionales

  • 17 heures 19 minutes

    Le travail d'interprète dans les communautés innues

    SSharon Tardif et Éric Pilot ont assuré la traduction simultanée en innu-aimun et en français lors du colloque Pakatakan 2019

    Le travail d'interprète dans les communautés innues

    Cette semaine a lieu le deuxième colloque Pakatakan. Ce rendez-vous annuel a pour objectif le mieux-être et le développement d'outils en matière de santé mentale. Plusieurs conférences et témoignages sont présentés en ce sens. Ann-Édith Daoust s'est rendue sur place pour rencontrer deux interprètes polyglottes afin de discuter de l'importance de la langue innue et des défis que peut comporter la traduction simultanée.