•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Québec s’engage à mieux soutenir les jeunes qui quittent la DPJ

Bonjour la côte, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 21 avril 2022

Québec s’engage à mieux soutenir les jeunes qui quittent la DPJ

Québec s’engage à mieux soutenir les jeunes qui quittent la DPJ

Une jeune dame regarde par la fenêtre de son appartement.
Des jeunes placés par la protection de la jeunesse, maintenant adultes, ont demandé à Québec d’inscrire dans la loi l’obligation d’instituer un programme de transition prévoyant un accompagnement personnalisé pour tous les jeunes afin d’assurer leur équilibre, une fois sortie des centres jeunesse. PHOTO : Radio-Canada / Catherine Legault
Bonjour la côte, ICI Première.
Bonjour la CôtePublié le 21 avril 2022

Des jeunes placés par la protection de la jeunesse, maintenant adultes, avaient demandé à Québec d'inscrire dans la loi l'obligation d'instituer un programme de transition prévoyant un accompagnement personnalisé pour tous les jeunes afin d'assurer leur équilibre, une fois sortis des centres jeunesse. Le ministre Lionel Carmant a annoncé cette semaine la création d'un plan d'action interministériel. On veut faciliter leur transition vers l'âge adulte et éviter qu'ils se retrouvent à la rue à 18 ans: ils auront droit à de l'aide pour se loger, un meilleur accompagnement pour la scolarisation, un revenu garanti, un meilleur accès aux services de santé. On reprend la discussion entamée au début du mois d'avril, avec une ex-placée Jessica Côté-Guimond, ancienne jeune placée, porte-parole du Collectif Ex-placé DPJ, candidate à la maîtrise ENAP et bachelière en psychoéducation,