•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Y a-t-il pénurie de main-d’oeuvre en restauration à Sept-Îles ?

Bonjour la côte, ICI Première.
Audio fil du mercredi 30 août 2017

Y a-t-il pénurie de main-d’oeuvre en restauration à Sept-Îles ?

Des restaurateurs de Sept-Îles peinent à trouver des employés

Une serveuse dépose un plat sur le comptoir.
À Sept-Îles, les bistros et les cafés peinent à recruter la main d'oeuvre nécessaire pour servir leurs clients.PHOTO : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau
Bonjour la côte, ICI Première.
Bonjour la CôtePublié le 30 août 2017

La Chambre de commerce de Sept-Îles a réalisé un sondage auprès des restaurateurs de la ville afin de comprendre s'il y a un réel problème de manque de main-d'oeuvre qui peut expliquer la fermeture ou la réduction d'heures d'ouverture de certains commerces.

Ce sondage maison révèle que le problème se fait surtout sentir en cuisine. C'est ce qu'a expliqué le directeur de la Chambre de commerce de Sept-Îles, Paul Lavoie, en entrevue à l'émission Bonjour la Côte.

« En moyenne, les restaurateurs de Sept-Îles ont parlé d'un manque de deux employés par restaurant », raconte-t-il.

« Ça paraît peu, quand on parle de 2 employés, mais dans un restaurant qui en compte 6, c'est 30 % de la main-d'oeuvre. C'est énorme pour un propriétaire comme déficit à combler. »

— Une citation de  Paul Lavoie, directeur, Chambre de commerce de Sept-Îles

Les restaurateurs doivent parfois chercher pendant des mois avant de trouver des cuisiniers et d'autres employés. « Il y en a qui affichent depuis un an, donc il semble qu'il y a une difficulté et que c'est très long, recruter », souligne Paul Lavoie.

Paul Lavoie, directeur de la Chambre de commerce de Sept-Îles et Isabelle Ross, propriétaire du Pub St-Marc de Sept-Îles en studio à Radio-Canada Côte-Nord

Radio-Canada / Lydianne Ouimet

La copropriétaire du Pub St-Marc Isabelle Ross affirme que cette pénurie d'employés peut épuiser les équipes en place dans les restaurants.

« Les propriétaires de restaurants pallient beaucoup le manque de personnel. C'est eux qui multiplient les heures de travail. »

— Une citation de  Isabelle Ross, copropriétaire, Pub St-Marc

« Il y a beaucoup de temps supplémentaire qui s'effectue, surtout par les employés de cuisine », affirme Isabelle Ross.

En restauration, les tâches sont souvent exigeantes et les horaires atypiques, ce qui peut expliquer la pénurie de personnel, selon la Chambre de commerce de Sept-Îles.