•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les pertes économiques liées à la sous-scolarisation des jeunes de la DPJ

Une adolescente et un adolescent assis par terre le dos au mur tenant des livres et une tablette électronique.
Des élèves.PHOTO : Getty Images / Valeriy_G
Publié le 24 février 2020

La sous-scolarisation des jeunes placés sous la protection de la jeunesse au Québec, aurait un coup financier important pour notre société. Martin Goyette, chercheur et directeur scientifique à l'École nationale d'administration publique, explique à Bis Petitpas les impacts de cette sous-scolarisation et discute des solutions à mettre en place pour aider les jeunes en difficulté.

Recommandé pour vous

Consultez notre Politique de confidentialité. (Nouvelle fenêtre)
Ces contenus pourraient vous intéresser