•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Bon pied bonne heure ICI Première.
Bon pied bonne heure ICI Première.
Rattrapage du mercredi 21 juillet 2021

Chronique manger son Saint-Laurent

L’économie des pêches au Québec en 4 constats

Publié le 21 juillet 2021
Un comptoir de poissons et de fruits de mer dans une épicerie Metro.
Dans les quatre grands constats il y l'intérêt des consommateurs qui augmente, et la commercialisation sur le marché domestique difficile en raison de la concentration du secteur de la distribution alimentaire.PHOTO : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Dans le cadre de la collaboration avec l'équipe du collectif Manger notre Saint-Laurent, on parle avec le chercheur à l'Institut de recherche en économie contemporaine (IREC), François L'Italien, qui nous dresse le portrait de l'économie des pêches au Québec. Il a fait quatre grands constats, soit l'ampleur des exportations dans le domaine des pêches, l'intervention étatique et le secteur peu structuré, l'intérêt des consommateurs qui augmente, et la commercialisation sur le marché domestique difficile en raison de la concentration du secteur de la distribution alimentaire. Il est des nôtres pour en parler.