•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Bon pied bonne heure ICI Première.
Bon pied bonne heure ICI Première.
Rattrapage du mardi 18 mai 2021

Circulation interprovinciale à Pointe-à-la-Croix :  entrevue avec Pascal Bujold

Plan nécessaire pour rétablir la circulation interprovinciale à Pointe-à-la-Croix

Publié le 18 mai 2021
Le pont dans un paysage d'automne.
Le pont J.-C. Van Horne, qui relie Campbellton à Pointe-à-la-Croix.PHOTO : Radio-Canada / Luc-Manuel Soares

Il y a un an, 400 personnes participaient à une marche de solidarité des deux côtés du pont interprovincial qui relie le Québec et le Nouveau-Brunswick. Les manifestants ont voulu démontrer la nécessité d'une libre circulation des gens habitant cette grande région économique. Un an plus tard, le maire de Pointe-à-la-Croix, Pascal Bujold, demande un plan pour un retour à la vie normale.

En entrevue à l'émission Bon pied, bonne heure, le maire souhaite un dénouement rapide de cette situation qui perdure avec le Nouveau-Brunswick. Ça va laisser des cicatrices, soutient-il.

Actuellement, les résidents de Pointe-à-la-Croix et de Listuguj peuvent s'y rendre en cas de besoin essentiel seulement. Les Québécois qui ont un membre de la famille au Nouveau-Brunswick ne peuvent pas entrer dans la province.

« Ma mère est à 20 minutes, à Dalhousie, et je ne l’ai pas vue depuis Noël. [...] De vivre à 20 minutes et de ne pas pouvoir la voir, ça fait mal. »

—  Pascal Bujold, maire de Pointe-à-la-Croix

Selon Pascal Bujold, les impacts seront aussi importants pour les commerces de sa municipalité. On a peut-être 50 à 60 % de gens provenant Nouveau-Brunswick qui viennent faire des emplettes. C'est aussi tous les gens de la Baie-des-Chaleurs qui voyagent vers le Nouveau-Brunswick qui s’arrêtent, au restaurant ou mettre du gaz, mentionne-t-il.

« Le boulevard interprovincial, c’est la plus grosse artère de la Gaspésie en temps normal. »

—  Pascal Bujold, maire de Pointe-à-la-Croix

Pascal Bujold souhaiterait au moins une bulle avec le comté de Restigouche qui incluerait les résidents de la MRC d'Avignon.