•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Bon pied bonne heure ICI Première.
Bon pied bonne heure ICI Première.
Rattrapage du jeudi 6 mai 2021

COVID-19 à Marsoui :  entrevue avec le maire Ghislain Deschênes

Quand la COVID-19 frappe un village

Publié le 6 mai 2021
Marsoui
MarsouiPHOTO : Radio-Canada/JF Deschenes

La petite municipalité de Marsoui, qui compte un peu plus de 280 habitants, fait face à des cas de COVID-19. Le maire, Ghislain Deschênes, témoigne de l'inquiétude qui a gagné la population ces derniers jours. Mercredi, 112 des quelque 280 résidents de la municipalité de Marsoui avaient été testés.

Un petit village, c’est pas comme une ville... Tout le monde se connaît. Tout le monde sait qui [a attrapé la COVID-19] et ainsi de suite. Il y a de l’inquiétude, raconte le maire.

« Quand ça te touche de proche, ça fait mal pas mal. »

—  Ghislain Deschênes, maire de Marsoui

Le maire insiste sur l’importance de ne pas chercher de coupable en lien avec la propagation du virus dans la petite municipalité.

Ghislain Deschênes mentionne que le village de Marsoui est désert. C’est rendu vide vide vide.

« Quand tu entends ça à Montréal, c’est terrible. Mais quand tu es un petit nombre comparativement à une grosse ville, c'est aussi important, le pourcentage est fort. »

—  Ghislain Deschênes, maire de Marsoui

Les personnes âgées de 65 ans et plus, la plupart ont reçu leur première dose [...] Je suis certain qu’avec ce qu’il vient d'arriver, j’en ai 281, ils vont passer toute la gang.

M. Deschênes mentionne qu’il s’attend à une dizaine de nouveaux cas jeudi. La Santé publique a pris le contrôle, je pense qu’on va s’en sortir, croit-il.

La roulotte de dépistage reviendra pour une deuxième vague de tests le 12 mai, mais en attendant, il invite la population à se rendre à Sainte-Anne-des-Monts pour se faire tester.