•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Bon pied bonne heure ICI Première.
Bon pied bonne heure ICI Première.
Rattrapage du vendredi 16 avril 2021

Poissonnerie Le Gaspésien :  entrevue avec Hermel Bujold et Raymond Bujold

La Gaspésie rayonne au Lac-Saint-Jean

Publié le 16 avril 2021
Deux employés de la poissonnerie Le Gaspésien derrière le comptoir à l'accueil.
La nouvelle poissonnerie Le Gaspésien vient d'ouvrir ses portes au centre-ville de Dolbeau-Mistassini. PHOTO : Radio-Canada / Romy Boutin-St-Pierre

Les produits de la mer gaspésiens sont maintenant à l'honneur à Dolbeau-Mistassini, au Lac-Saint-Jean. Hermel Bujold, originaire de Saint-Alphonse, a réalisé son rêve d'ouvrir une poissonnerie, qui connaît déjà un franc succès. C'est aussi un moyen inusité de croiser son père, Raymond Bujold, plus souvent en ces temps de pandémie. Isabelle Lévesque a discuté avec les deux hommes.

Établi à Dolbeau-Mistassini depuis une vingtaine d’années, Hermel Bujold se fait le porte-parole de la Gaspésie et ses produits depuis toutes ces années. Au fil de ces années, j’ai toujours fait découvrir les bons produits frais de la Gaspésie à mes amis ici. J’ai fondé le souper gaspésien des Chevaliers de Colomb, raconte Hermel Bujold, qui est aussi fondateur des entreprises Usinage Numérique HB et HB Distribution.

C’est son père qui habite toujours à Saint-Alphonse, Raymond Bujold, qui transporte la marchandise une fois par semaine. Je voulais un système ultra rapide pour apporter mes fruits de mer, explique Hermel Bujold.

« Ça me fait chaud au coeur que mon père puisse participer à ça avec moi. Ça fait 3 semaines que je vais à sa rencontre et ça me fait un petit moment avec mon père. »

—  Hermel Bujold, propriétaire de la poissonnerie Le Gaspésien

Raymond Bujold, âgé de 82 ans, est heureux de pouvoir aider son fils avec cette nouvelle entreprise. Ça nous permet de se voir physiquement. Depuis un an, avec Facetime et Skype, c’est tout ce qu’on peut faire. Ça nous permet de jaser une demi-heure, une heure, toutes les semaines!, dit M. Bujold.

D’ailleurs, Hermel Bujold soutient que sa fibre entrepreneuriale lui vient de ses parents, qui possédaient l’épicerie J. & R. Bujold à Saint-Alphonse. J’ai travaillé beaucoup là, ils m’ont fait confiance dès mon jeune âge, raconte-t-il. Quand je regarde ça avec du recul, je les remercie parce qu’il m’ont donné de la graine d’entrepreneur sans le savoir.

La Gaspésie au Lac-Saint-Jean

L’entrepreneur Hermel Bujold accorde une grande importance à ses racines. Le logo de la poissonnerie a été réalisé par un ami gaspésien, le dessinateur et auteur de bandes dessinées François Miville-Deschênes.

« Quand on vient au Gaspésien à Dolbeau-Mistassini, on veut que les gens sortent de là en ayant fait une expérience gaspésienne. »

—  Hermel Bujold, propriétaire de la poissonnerie Le Gaspésien

Il a d'autres projets pour les prochains mois. Je veux regarder avec la municipalité pour faire une soirée gaspésienne l’été. Je veux faire venir des amis qui ont des talents dans la musique pour chanter sur la galerie, conclut Hermel Bujold.