•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Bon pied bonne heure ICI Première.
Bon pied bonne heure ICI Première.
Rattrapage du mercredi 7 avril 2021

Mise au point de la santé publique avec le Dr Yv Bonnier-Viger

Circulation entre les zones : précisions du Dr Yv Bonnier-Viger

Publié le 7 avril 2021
Yv Bonnier-Viger lors d'un entretien sur Skype.
Le directeur de la Santé publique pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, Yv Bonnier-Viger.PHOTO : Radio-Canada / Capture d'écran Skype

Il sera interdit de se déplacer du Bas-Saint-Laurent vers la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine et la Côte-Nord dès jeudi. Il s'agit d'une proposition des directions de santé publique dont les régions connaissentun faible taux de contamination à la COVID-19. Le directeur régional de la santé publique en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Dr Yv Bonnier Viger, était en entrevue avec Isabelle Lévesque pour expliquer les modalités de ce changement.

Dr Bonnier-Viger croit que de passer de « non recommandés » à »interdits » diminuera les déplacements non essentiels sur le territoire. Selon les informations que la santé publique détient, les gens y pensent plus longuement avant de se déplacer lorsqu'il y a une interdiction. « Dès que c’est interdit, on y pense à deux fois... avant de se déplacer, faut que ce soit essentiel », soutient Dr Bonnier-Viger. Il dit que le fait de les interdire devrait inciter le 2/3 des gens à limiter leurs déplacements selon leurs informations.

Il n'y aura pas de barrage entre les régions, mais il y aura des contrôles aléatoires par les policiers.

Le directeur régional de la santé publique aborde également les deux cas de variants dans la région qui figurent sur le site de l'ISNPQ. Les gens ne sont pas sur le territoire.