•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Bienvenue en 2067, ICI Première.
Bienvenue en 2067, ICI Première.
Bienvenue en 2067

Audio fil du 22 juillet - L'alimentation

Résumé

Ouverture de l'émission avec Jean-René Dufort et toute l'équipe; Entrevue avec Sylvain Charlebois, professeur en management et agriculture à l'Université Dalhousie à Halifax; Les manchettes du futur avec Frédéric Bouchard; L'île du Dr Croteau: Fiction 67 avec Olivier Morin et Guillaume Tremblay; Le futur du vin: Barbara-Judith Caron rencontre le climatologue Philippe Roy; La nutritionniste Catherine Lefebvre nous explique ce qu’il y aura dans nos assiettes en 2067; L'alimentation DIY: Chronique de Marianne Desautels-Marissal

  • 17 heures 6 minutes

    Ouverture de l'émission avec Jean-René Dufort et toute l'équipe

  • 17 heures 9 minutes

    Entrevue avec Sylvain Charlebois, professeur en management et agriculture

  • 17 heures 17 minutes

    Archive : L'Homme devant la science, 24 avril 1963

  • 17 heures 18 minutes

    Les manchettes du futur avec Frédéric Bouchard

  • 17 heures 26 minutes

    L'île du Dr Croteau : Fiction 67 avec Olivier Morin et Guillaume Tremblay

  • 17 heures 31 minutes

    Le futur du vin : Barbara-Judith Caron rencontre le climatologue Philippe Roy

    Une illustration montrant des bouteilles de vin étiquetées d'une fleur de lys et des grappes de raisins.

    Du pinot noir et du chardonnay produits au nord du 45e parallèle

    Comme le prédisait en 2017 le climatologue Philippe Roy, les climats du Québec et du Canada sont aujourd'hui favorables à la culture de vins de cépages nobles, comme le chardonnay, en raison des changements climatiques. Ces vins apportent à des régions du pays une reconnaissance internationale qui était autrefois hors de leur portée.
  • 17 heures 39 minutes

    Archive : Le Sel de la semaine, 1er avril 1968

  • 17 heures 40 minutes

    Que mangeons-nous en 2067 : Entrevue avec la nutritionniste Catherine Lefebvre

    Cette illustration montre une assiette contenant une salade d'insecte. À côté repose une bouteille de vinaigrette avec un robot dessus.

    Grillons et algues, des aliments qui ont la cote en 2067

    Consommer des insectes est désormais la norme, parce que c'est plus accessible et plus abordable – sans compter que les insectes ont une moins grande empreinte écologique que la viande animale, constate la nutritionniste Catherine Lefebvre. « Manger du bœuf, c'est comme chauffer au charbon ou conduire un Hummer : on ne peut plus se permettre ça! » commente-t-elle.
  • 17 heures 51 minutes

    L'alimentation DIY : Chronique de Marianne Desautels-Marissal

    L'illustration montre une serre à l'intérieur d'une pièce. Dans la serre poussent un radis, une laitue et une carotte. Un arrosoir repose à côté de la serre.

    L’agriculture à petite échelle règle les problèmes de l’industrie alimentaire

    « Dans les maisons et appartements, on assiste à un retour des méthodes de culture traditionnelles, comme le potager, mais qui ont été améliorées grâce à la science et à la technologie d'aujourd'hui », explique la journaliste scientifique Marianne Desautels-Marissal au sujet de l'alimentation DIY (pour do it yourself – « faites-le vous-même » en français) à petite échelle. Un courant très populaire en 2067.