•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Ne pas avoir d'enfant, une décision qui étonne encore les gens

Une femme de dos dans une rue achalandée d'un centre-ville.
Les femmes sans enfant semblent devoir encore justifier leur choix.PHOTO : iStock / Monzen Machi
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 2 août 2021

L'incompréhension est toujours palpable lorsque Magenta Baribeau, Lucie Joubert et Roxanne Pichette expliquent à leur entourage qu'elles n'ont aucune intention d'avoir un enfant. Le rôle social de la femme semble encore semble être difficile à définir au-delà de la dynamique de procréation dans lequel il est encore ancré. Nos trois invitées racontent comment elles arrivent à vivre sans justifier continuellement leur décision.

« Il incombe encore beaucoup aux femmes d’avoir des enfants, croit Magenta Baribeau, réalisatrice du documentaire Maman? Non merci!. C’est le travail uniquement de la femme. »

Les temps libres de la femme sans enfant

Des trois invitées ce matin, la sexagénaire Lucie Joubert est celle qui vit depuis le plus longtemps avec ce choix de ne pas donner naissance. Elle a écrit sur sa réalité en publiant L'envers du landau.

Elle explique que les femmes dans sa situation sont souvent vues comme une aubaine par les employeurs.

« On ne prendra jamais de congé de maternité et on ne s’éclipse pas pour aller chez le médecin avec le petit », dit-elle.

Une décision éclairée

La vingtaine bien entamée, Roxanne Pichette se rappelle que l’idée que de ne pas avoir d’enfant lui est apparue lorsqu’elle travaillait dans un camp de vacances.

« À force de côtoyer les enfants, on finit par comprendre qu’on n’a pas d’atomes crochus avec eux. »