•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le Liban un an après l'explosion : Émilie Dubreuil et Reina Sarkis

Bien entendu, ICI Première.
Rattrapage du 28 juill. 2021 : Mani Soleymanlou, Samian, et le Liban

Le Liban un an après l'explosion : Émilie Dubreuil et Reina Sarkis

Le Liban, un an après l'explosion dévastatrice à Beyrouth

Une sculpture immense faite de débris de l'explosion dans le port de Beyrouth représente une personne debout qui tient un oiseau sur le point de s'envoler dans sa main.
La sculpture « The Gesture », de l'artiste Nadim Karam, au port de Beyrouth PHOTO : Getty Images / JOSEPH EID
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 28 juillet 2021

« C'est déroutant, difficile à comprendre, [...] c'est surtout bouleversant ce qu'il se passe ici », rapporte la journaliste de Radio-Canada Émilie Dubreuil, actuellement au Liban. Elle décrit avec beaucoup d'humanité la situation désolante sur place, un an après l'explosion au port de Beyrouth qui a ravagé le centre-ville et plongé le pays dans une crise économique dramatique.

Stéphan Bureau s’entretient ensuite avec la psychanalyste Reina Sarkis, qui vit à Beyrouth. Elle explique notamment la perte d’identité vécue par les Libanais et Libanaises victimes de l’explosion et de la crise économique.