•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Arthur Buies, celui qui fustigeait déjà le « tourisme de masse »… en 1877

Toile peinte montrant une vingtaine de personnes, hommes, femmes et enfants, se promenant sur une plage en habit d'époque avec en arrière-plan un paysage de montagnes.
« Villégiateurs sur la plage près de La Malbaie », par John B. Wilkinson, 1871PHOTO : Galerie Eric Klinkhoff
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 27 juillet 2021

Rimouski, Kamouraska, Rivière-du-Loup, La Malbaie : si ces destinations sont prisées des touristes aujourd'hui, elles l'étaient déjà par les gens fortunés à la fin du 19e siècle. En témoignent les chroniques que le journaliste et écrivain Arthur Buies a consacrées à ces lieux en 1877 et dans lesquelles s'est plongée notre collaboratrice Marie-Andrée Lamontagne. Voilà l'occasion d'explorer les réalités actuelles du tourisme avec le regard d'autrefois d'un pamphlétaire redoutable.

L’ouvrage Petites chroniques pour 1877 a été réédité sous le titre Petites chroniques sur le Bas-du-Fleuve (Éditions Trois-Pistoles). Marie-Andrée Lamontagne recommande aussi la lecture de l'Anthologie d'Arthur Buies, préparée par Laurent Mailhot (Éditions Bibliothèque québécoise), et l'ensemble des Chroniques, réunies en deux tomes dans l’édition critique préparée par Francis Parmentier (Éditions Les presses de l'Université de Montréal).