•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Bien entendu, ICI Première.
Bien entendu, ICI Première.
Rattrapage du 4 juin 2021 : Anxiété de déconfiner, données sur le cancer et plateau culturel

Redéfinir l’urgence sanitaire : Entrevue avec Denis Soulières

Plaidoyer pour obtenir des données fiables sur le cancer au Québec

Publié le 4 juin 2021
Un homme âgé est allongé sur une civière dans un couloir d'hôpital.
Un patient à l'hôpitalPHOTO : iStock

Alors que les statistiques sur la COVID-19 sont connues chaque jour depuis plus d'un an, celles sur le cancer au Québec sont inexistantes, tandis qu'ailleurs au Canada, de telles données sont très claires. Le Dr Denis Soulières, hématologue et oncologue au Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), dénonce cette situation. Au micro de Stéphan Bureau, il plaide pour une redéfinition de l'urgence sanitaire, qui devrait, selon lui, passer de la COVID-19 au cancer, lequel tuerait chaque année environ 25 000 personnes dans la province.

« On n’a pas de constat de la situation [liée au cancer] qui est adéquat. »

—  Dr Denis Soulières, hématologue et oncologue au CHUM