•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Entrevue avec Alain Juillet : Les phénomènes aériens non identifiés

Bien entendu, ICI Première.
Rattrapage du 3 juin 2021 : Daniel Bélanger, la folie immobilière, et le film Souterrain

Entrevue avec Alain Juillet : Les phénomènes aériens non identifiés

Un rapport américain très attendu sur les phénomènes aériens non identifiés

Objet volant non identifié aperçu par un avion de la marine américaine en 2004.
Image tirée de l'une des vidéos captées par la marine américaine en 2004, et rendue publique par le Pentagone en 2020.PHOTO : YouTube
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 3 juin 2021

« Aujourd'hui, il n'y a pas de secrets qui ne sortent pas au bout de quelques années. Donc, s'il y avait véritablement un pays qui avait trouvé des choses extraordinaires, défiant toutes les lois de la physique, on le saurait, il y aurait des rumeurs, des bruits. Or, nous n'avons rien, donc [...] nous sommes devant quelque chose que nous ne comprenons pas », affirme Alain Juillet, ancien patron au sein des services de renseignement extérieur français. Stéphan Bureau l'interroge alors que le gouvernement américain doit publier ce mois-ci un rapport très attendu sur les phénomènes aériens non identifiés.

Alain Juillet explique ce que sont ces phénomènes aériens non identifiés qui défient les lois de la gravité dont parlent les États-Unis, sans savoir pour autant d’où ils viennent. Il mentionne pourquoi ils sont aujourd’hui révélés au grand jour après avoir longtemps été cachés au public.

« On s’est aperçu progressivement ces derniers temps que tous ces phénomènes qui avaient été identifiés par les uns et par les autres et pas pris au sérieux se ressemblaient pratiquement tous et correspondaient à quelque chose qui a des caractéristiques assez similaires, donc c’est là où on est obligés de se poser des questions. »

—  Alain Juillet, ancien patron du renseignement à la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) en France