•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Ernest Hemingway avec Samuel Archibald et Manon Dumais

Bien entendu, ICI Première.
Rattrapage du 24 mai 2021 : Yvon Deschamps, drapeau patriote et Colombie

Ernest Hemingway avec Samuel Archibald et Manon Dumais

Ernest Hemingway, auteur queer avant l’heure

Assis, Ernest Hemingway sourit. Derière, on distingue un homme noir vêtu d'un chapeau.
Ernest Hemingway en 1954PHOTO : Getty Images / Hulton Archive
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 24 mai 2021

Au-delà de son image hypervirile, voire macho, le grand écrivain avait en fait une sexualité fluide et une relation ténue avec l'identité de genre. C'est ce qui l'a aidé à accepter que son enfant cadet soit trans. L'auteur Samuel Archibald et la journaliste Manon Dumais expliquent à Stéphan Bureau pourquoi il vaut mieux aborder l'œuvre d'Ernest Hemingway sans connaître le personnage, puis racontent comment ses séjours à Paris et dans les tranchées de la guerre ont influencé son écriture.

« Si Hemingway avait 25 ans aujourd’hui, il se considérerait non binaire, c’est-à-dire […] attiré par un genre qui n’est ni masculin ni féminin. »

—  Manon Dumais, journaliste culturelle

Larges horizons

« C’est quelqu’un de très privilégié, mais qui essaie toujours d’aller voir dans les soubassements, ou dans le contraire de son privilège », indique Samuel Archibald.