•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La vie et l'œuvre de la romancière britannique Mary Shelley

Bien entendu, ICI Première.
Rattrapage du 8 janvier 2021 : La santé réimaginée, culture et Mary Shelley

La vie et l'œuvre de la romancière britannique Mary Shelley

L’auteure Mary Shelley, un personnage extraordinairement moderne

Mary Shelley, une plume à la main, semble écrire sur une feuille alors que plusieurs livres sont éparpillés sur la table.
Portrait de l'auteure britannique Mary ShelleyPHOTO : Getty Images / Hulton Archive
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 8 janvier 2021

« Une femme qui se lance dans un écrit fantastique, c'est subversif. » En publiant en 1818, à l'âge de 19 ans, Frankenstein ou le Prométhée moderne, l'écrivaine anglaise a fait preuve d'une double audace, puisque la littérature était vue comme un domaine masculin. L'auteur Olivier Larizza, spécialiste de Mary Shelley, raconte à Stéphan Bureau comment, par son œuvre et par sa vie, cette figure audacieuse a suivi les traces de sa mère, la protoféministe Mary Wollstonecraft Godwin.

« Mary Godwin, la future Mary Shelley, est élevée dans le culte de cette mère qui est une gloire nationale et qui, en même temps, attire toutes les critiques. »

—  Olivier Larizza

Le défi de donner vie

Selon Olivier Larizza, Mary Shelley avait une « obsession de la maternité ». « Il fallait à la fois qu’elle se hisse à la hauteur de la statue maternelle et, en même temps, qu’elle "tue la mère" », dit-il.

Il poursuit : « Elle sait que, par sa naissance, elle a causé la mort de sa mère, et elle-même, lorsqu’elle devient mère pour la première fois en 1815 – elle accouche d’une prématurée de deux mois […] –, elle se sent incapable de donner la vie. Elle nourrit une angoisse à l’idée de devenir mère et de ne pas pouvoir devenir mère. »