•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'affaire Epstein : Discussion avec Olivier O'Mahony et Laurence Haïm

Bien entendu, ICI Première.
Rattrapage du 21 juill. 2020 : Affaire Epstein, alimentation et couple Simard-Taillefer

L'affaire Epstein : Discussion avec Olivier O'Mahony et Laurence Haïm

Les constants rebondissements de l’affaire Epstein

Jeffrey Epstein, mal rasé, regarde l'objectif de l'appareil photo.
Jeffrey EpsteinPHOTO : Reuters
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 21 juillet 2020

« Il y a énormément de choses troubles dans cette affaire. » Olivier O'Mahony ne croit pas qu'il y ait de lien direct entre l'assassinat du fils de la juge Esther Salas, chargée d'un volet de l'affaire Epstein, et la mystérieuse accumulation de morts autour du milliardaire pédophile, mais il reconnaît que les coïncidences sont nombreuses. Laurence Haïm rappelle que Ghyslaine Maxwell, la complice d'Epstein, a rencontré ce dernier dans le sillage de la mort inexpliquée de son père, le magnat Robert Maxwell. Les deux journalistes expliquent à Stéphan Bureau comment Maxwell et Epstein faisaient du chantage pour obtenir de la protection aux plus hauts niveaux.

« Effectivement, Epstein avait placé des caméras dans toutes ses propriétés – à New York aussi bien que dans les îles Vierges – pour piéger ses invités. […] C’est une tactique d’espionnage et de chantage : on noue des "amitiés" avec des gens très puissants qu’on va faire chanter en les filmant en position compromettante et, ensuite, en leur faisant savoir. »

— Une citation de  Olivier O’Mahony