•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Bien entendu, ICI Première.
Bien entendu, ICI Première.
Rattrapage du 27 mai 2020 : Régis Labeaume et armée canadienne

Doit-on repenser la formation militaire? Entretien avec Jocelyn Coulon

L'armée canadienne se transforme en temps de pandémie

Publié le 27 mai 2020
Une militaire avec un masque.
Une militaire des Forces armées Canadiennes en formation avec la Croix-RougePHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Avec la crise de la COVID-19, les Forces armées canadiennes ont dû ajouter une nouvelle corde à leur arc : la mission sanitaire au pays. Pour plusieurs militaires, le travail dans les foyers pour personnes aînées au Québec et en Ontario était une expérience nouvelle pour laquelle ils ont dû être formés rapidement. Le chercheur Jocelyn Coulon croit que l'armée, appréciée pour sa capacité d'adaptation et sa discipline, sera de plus en plus engagée dans ce type d'opération à l'avenir.

Au micro :

– Jocelyn Coulon, chercheur au Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CÉRIUM)

« [L’armée] est le dernier recours, mais on se rend compte qu'elle est très efficace, d'où la propension des pouvoirs civils de se tourner vers elle pour faire une tâche qui devrait être organisée par les pouvoirs civils. »

—  Jocelyn Coulon, chercheur au CÉRIUM