•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Louis Morissette s’inquiète du sort de l’industrie de la télévision

Louis Morissette souriant devant un micro de radio.
Louis MorissettePHOTO : Radio-Canada / Coralie Mensa
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 24 avril 2020

« On est dans le brouillard, et dans un brouillard épais », dit Louis Morissette, encore ébranlé par les effets de la pandémie sur l'industrie culturelle. En réaction à cette crise, l'humoriste et président de Productions KOTV a proposé la création d'une salle virtuelle de spectacles, Yoop. « Ce n'est pas simple, ce n'est pas évident à faire », mentionne-t-il au sujet de ce projet.

Pour relancer les tournages, les producteurs de séries télévisées pourront mettre en place une série de mesures sanitaires sur les plateaux, mais « les acteurs principaux ne peuvent jouer avec un masque », souligne Louis Morissette, qui cherche encore jour après jour des solutions pour les productions télé.

Louis Morissette est bien conscient que les arts et la culture seront les derniers domaines à reprendre leurs activités quand il y aura une accalmie dans la pandémie. Pour le moment, les producteurs de télévision ont l'oreille attentive des gouvernements en vue d’une aide éventuelle.