•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Entrevue avec Sophie Prégent, présidente de l'Union des artistes

Bien entendu, ICI Première.
Rattrapage du 9 avr. 2020 : Les effets du confinement pour le Cirque du Soleil et l'UDA

Entrevue avec Sophie Prégent, présidente de l'Union des artistes

Des lendemains bien différents pour les artistes après le confinement

Une équipe de tournage dans une petite maison.
Le tournage du film Maria Chapdelaine PHOTO : Radio-Canada
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 10 avril 2020

En entrevue avec Stéphan Bureau, la comédienne et présidente de l'Union des artistes (UDA) Sophie Prégent souligne qu'il y aura un avant et un après COVID-19 et qu'il faudra reconsidérer les lieux de tournage, qui sont souvent trop restreints.

Sophie Prégent affirme que le retour au travail pourrait être envisageable pour le doublage et la surimpression vocale d’émissions de télévision et de films, précisant par contre qu'il faudra que les lieux de travail soient « sains et sécuritaires pour les artistes ».

La présidente de l’UDA est convaincue que le milieu du théâtre devra travailler différemment, par exemple en privilégiant des mises en scène de pièces avec seulement quatre ou cinq acteurs ou actrices.

« Je trouve que les artistes et les créateurs ont cette faculté de penser autrement. »

— Une citation de  Sophie Prégent, présidente de l’UDA
Sophie Prégent est attentive au micro d'ICI Première.

La présidente de l'UDA, Sophie Prégent, n"entend pas à rire avec le dossier de l'encadrement du numérique.

Radio-Canada / Olivier Lalande

En ce qui concerne l’industrie de la production audiovisuelle, Sophie Prégent espère que cette crise révèlera « quelque chose de différent, des talents, des gens qu’on ne connaissait pas et qu’on a connus comme ça, des gens qui ne pourront pas faire trois ou quatre séries à la fois ».