•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Caroline Huard : Comment éviter les faux-pas pour commencer en cuisine végétale?

Bien entendu, ICI Première.
Rattrapage du 5 janvier 2021 : Droit à la déconnexion, Liban et alimentation

Caroline Huard : Comment éviter les faux-pas pour commencer en cuisine végétale?

Cuisine végétale : les faux pas à éviter absolument

Mains d'une femme tenant un bol du Bouddha au quinoa, à l'avocat, aux pousses, à l'orange, au brocoli, au radis et aux pousses.
Un alléchant bol de grains, de fruits et de légumes.PHOTO : iStock
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 5 janvier 2021

Utiliser trop peu d'huile, vouloir reproduire à tout prix les produits d'origine animale, abandonner un aliment après un seul essai... De telles erreurs peuvent ruiner notre motivation à cuisiner sans viande, selon Caroline Huard. La cuisinière végane explique à Stéphan Bureau qu'il vaut mieux ajouter de nouveaux aliments à son répertoire qu'en couper, et qu'il ne faut jamais oublier de se faire plaisir.

« Si on décide d’intégrer plus de végétaux [à son alimentation], il ne faut pas que ça soit associé à quelque chose qui est fade ou pas savoureux. »

— Une citation de  Caroline « Loounie » Huard, alias Loounie

Bien tapisser son palais

La cuisinière se souvient avoir elle-même hésité à recourir au gras lors de sa conversion au véganisme et d’en avoir payé le prix : « C’est sûr que c’est moins savoureux. […] Le gras tapisse notre palais et notre langue; ça permet de diffuser les saveurs, et ça fait que les saveurs sont amplifiées et restent en bouche plus longtemps. »