•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Agir en bon père de famille : Sondage avec Jean-Marc et Philippe Léger

Bien entendu, ICI Première.
Rattrapage du 19 juin 2020 : Isabelle Boulay, Diane Dufresne et culture

Agir en bon père de famille : Sondage avec Jean-Marc et Philippe Léger

Être un bon père de famille, ça veut dire quoi en 2020?

Un homme tient une petite fille sur ses épaules.
Père et fillePHOTO : iStock
Bien entendu, ICI Première.
Bien entenduPublié le 19 juin 2020

Prendre soin des enfants, être présent à la maison et faire des activités avec les membres de sa famille : ce sont les trois actions qui représentent le mieux l'expression « agir en bon père de famille », selon une majorité de Canadiennes et Canadiens sondés par Léger à l'occasion de la fête des Pères. Accompagné par son fils Philippe pour l'occasion, Jean-Marc Léger, président fondateur de la firme, présente les principaux résultats du sondage.

  • Si l’expression « agir en bon père de famille » est positive partout au Canada, un tiers des personnes interrogées la trouvent néanmoins dépassée.
  • Agir en bon père de famille est plus difficile dans la société d’aujourd’hui, selon une majorité de personnes sondées. Seuls les 18-34 ans estiment que c’est plus facile qu’avant.
  • Gagner un bon salaire n’est plus une priorité pour être un bon père de famille.
  • Les trois quarts des personnes au Canada et au Québec jugent avoir eu un bon père. Une personne sur dix n’a toutefois pas connu le sien.

Stéphan Bureau poursuit ensuite la discussion sur le concept du « bon père de famille » avec Danièle Henkel et Matthieu Proulx.