•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Bien entendu, ICI Première.
Bien entendu, ICI Première.
Bien entendu

Rattrapage du 7 juin 2021 : Karine Vanasse, Mathieu Bock-Côté, et la décroissance

Résumé

Sur le radar de nos collaboratrices Valérie Gaudreau et Marjorie April et de notre collaborateur Marc-André Mongrain; regard sur les présidentielles au Pérou; échange sur la décroissance avec le professeur Yves-Marie Abraham; entrevue sur le G7 au Royaume-Uni avec le journaliste Philip Crowther; entretien avec Karine Vanasse pour la série Après; entrevue avec Mathieu Bock-Côté à propos de son livre La révolution racialiste, et autres virus idéologiques; et salon littéraire sur l'espionnage dans les œuvres de Joseph Conrad et de Graham Greene.

  • 9 heures 6 minutes

    Sommaire de l'émission avec Stéphan Bureau

  • 9 heures 7 minutes

    Sur le radar avec nos chroniqueurs

  • 9 heures 28 minutes

    Entrevue avec Wyloën Munhoz Boillot : Élections présidentielles au Pérou

  • 9 heures 40 minutes

    Entrevue avec Yves-Marie Abraham : La décroissance

    Des arbres se reflètent sur les parois vitrées de grands immeubles.

    « La décroissance, c’est une vie plus simple, plus juste, plus démocratique »

    Après son entrevue avec Luc Ferry, qui pourfendait la décroissance, Stéphan Bureau poursuit la conversation sur le sujet avec le professeur à HEC Montréal Yves-Marie Abraham, membre du groupe de recherche sur la décroissance Polémos. L'invité donne trois raisons pour lesquelles il faut, selon lui, cesser la course à la croissance économique. Yves-Marie Abraham explique pourquoi une croissance verte ou une croissance propre n'est pas la solution. Pour parvenir à une société postcroissance, le professeur prône plutôt un programme politique en trois points, dont il fait la présentation.
  • 10 heures 6 minutes

    Entrevue avec Philip Crowther : Le sommet du G7

  • 10 heures 20 minutes

    Entrevue avec Karine Vanasse : La série Après

  • 10 heures 39 minutes

    Entrevue avec Mathieu Bock-Côté : La révolution racialiste

    Portrait à la table des invités de Tout le monde en parle.

    Mathieu Bock-Côté et la révolution racialiste

    « En Écosse, le ministre de la Justice a [promulgué] une loi qui veut interdire les propos haineux à la maison. [...] On a cette prétention au nom du bien, de la justice, de la vertu. On veut dans les faits aseptiser complètement l'espace public, et c'est de cela dont je m'inquiète », affirme Mathieu Bock-Côté à propos de ce qu'il appelle le « nettoyage éthique ». Le sociologue, auteur et chroniqueur s'exprime contre ce qu'il considère comme les dérives du discours woke et du progressisme devenu fou. Stéphan Bureau le reçoit à l'occasion de la publication de son nouvel essai, La révolution racialiste, et autres virus idéologiques (éditions Presses de la Cité).
  • 11 heures 6 minutes

    Salon littéraire avec Samuel Archibald et Manon Dumais

    Portrait de l'auteur âgé.

    Joseph Conrad et Graham Greene, les rois du roman d’espionnage

    Le salon littéraire, tenu par la journaliste Manon Dumais et l'auteur Samuel Archibald, s'intéresse cette semaine aux romans d'espionnage de Joseph Conrad et de Graham Greene. Si le premier a commencé à structurer le genre avec L'agent secret (1906), c'est le second qui est considéré comme son véritable parent, lui qui a d'ailleurs été un espion. Manon Dumais et Samuel Archibald parlent du style et de la notoriété des deux auteurs, soulignent ce qu'ils avaient en commun et citent quelques-uns de leurs romans d'espionnage.